Noel

Depuis la rentrée 2007, la notion de groupes de compétences linguistiques pour constituer les groupes de langues se substitue à la distinction LV1/LV2. L'enseignement ne se fait plus dans le cadre de la classe mais dans le cadre de groupes de niveaux.

L'affectation des élèves dans un groupe de langue se fait sans tenir compte des LV1/LV2 qui ne sont plus des critères de répartition.

Il s'agit essentiellement de rechercher une plus grande homogénéité des niveaux de compétence dans chaque groupe de langue avec des effectifs réduits.

Chaque élève est évalué lors de son année de troisième et son professeur de collège lui attribue un niveau A2 ou B1.

A l'entrée en classe de seconde, chaque élève rejoint donc un groupe de niveau A2 (dénommée "niveau standard" au lycée koeberlé) ou B1 (dénommée "niveau avancée" au lycée koeberlé).

A l'entrée en classe de première, l'élève rejoindra un groupe B1 ou B2 selon le niveau que lui attribue son professeur de langue de seconde.


L'échelle des niveaux de référence fait donc apparaître trois niveaux généraux subdivisés en six niveaux communs :

NIVEAU A : utilisateur élémentaire   

A1 = niveau découverte

A2 = niveau intermédiaire

NIVEAU B : utilisateur indépendant

B1 = niveau seuil (fin collège)

B2 = niveau avancé (fin classe terminale)

NIVEAU C : utilisateur expérimenté

C1 = niveau autonomie

C2 = niveau de maîtrise